Son objectif : donner à un objet, ou à un lieu, une enveloppe séduisante et fonctionnelle, en intégrant des impératifs technico-financiers. C’est un métier qui demande à la fois un bon coup de crayon, le sens du travail en équipe, une excellente connaissance des matériaux et des compétences en marketing.

Designer industriel

La silhouette de votre console portable, la forme de vos baskets, la prise en main de votre stylo bille : c’est lui. Le designer industriel  crée tous les objets qui  vous entourent. Le designer industriel conçoit l’apparence d’objets industriels, fabriqués en série. L’essentiel de son travail consiste en une réflexion poussée pour imaginer la forme parfaite de l’objet. Beau, économique, ergonomique et pratique : l’apparence de l’objet doit avant tout correspondre à sa fonction. L’innovation visuelle ne doit pas reléguer les caractéristiques techniques de l’objet au second plan. Si le design se veut novateur, il ne doit en aucun cas écarter la réalité. Afin de réaliser son prototype, grâce à des logiciels de dessins industriels spécifiques, le designer industriel doit respecter des facteurs-type : le profil du consommateur, les conditions d’utilisations, et  l’état du marché.

Design produit en hausse

Ce métier intéresse les grandes entreprises industrielles qui possèdent un bureau de design intégré. Soucieuses de promouvoir leur image de marque et de différencier leurs produits, elles embauchent le plus. L’essentiel de l’activité concerne le design produit, notamment dans les secteurs du mobilier, des jouets, du sport, de l’électroménager, de l’électronique de pointe, de l’emballage et de l’automobile. Les PME restent un marché à conquérir. Le designer débute souvent en tant qu’assistant designer dans l’exécution de plans, d’esquisses, ou de dessins industriels, le plus souvent en agence. Avec de l’expérience, il peut encadrer une équipe sur un projet important, devenir chef de projet, directeur de création et, plus tard, design manager ou même s’installer comme indépendant.

Curiosité et organisation

Le designer industriel allie sens artistique et connaissances techniques. Toujours à l’affût d’une nouvelle idée, il est curieux, ouvert et imaginatif. Ses capacités d’écoute et d’anticipation, son aptitude à se remettre en question, facilitent le travail en équipe. il n’est pas question, de se laisser distancer par la concurrence. Au programme du métier : analyse, synthèse et organisation. Le volume, la perspective et le mouvement n’ont pas de secret pour lui. Doué d’un excellent coup de crayon, le designer maîtrise aussi la conception assistée par ordinateur, logiciel de design industriel.