Aujourd’hui, n’importe qui peut obtenir un site web pour pas grand chose, voir gratuitement. Pourtant, vous l’avez sûrement remarqué, tous les sites ne sont pas égaux. Certains sont lents, d’autres sont moches, et la plupart sont même carrément invisibles, et donc parfaitement inutiles.

Vous le savez, beaucoup de facteurs doivent être rassemblés pour qu’un site web soit utile. Alors, le design est-il un de ces facteurs ? Après tout, il ne touche pas au contenu du site, qui est le plus important, pas vrai ? Pourquoi tant de spécialistes en référencement organique sont-ils également webdesigners ?

Le design et l’image

Tout d’abord, replaçons les choses dans leur contexte. Quelle est la première mission d’un site web ? Rendre visible une entreprise, permettre à de nouveaux clients de la découvrir. Du coup, le site web est principalement un premier contact entre un potentiel nouveau client et une entreprise. Il est donc en charge de délivrer la première impression. Le client est-il face à une entreprise sérieuse, à laquelle il peut faire confiance, ou à une entreprise qui fait clairement des économies de bout de chandelles ? On voit vite que le design est donc essentiel pour l’image d’une entreprise : il met à l’aise les nouveaux clients. Mais ce n’est pas tout.

Le design et l’utilisabilité

Le webdesign est aussi en charge d’une optimisation capitale : l’utilisabilité mobile. Aujourd’hui, sachez que plus de la moitié des internautes sont sur un téléphone. Le design doit donc être pensé pour s’adapter parfaitement à ces tout petits écrans. Un visiteur mobile arrive sur un site mal optimisé pour ce média ? Il sera parti dans les deux secondes.

Continuons.

Le webdesign, ce n’est pas seulement rendre un site joli. C’est aussi (et surtout) le rendre simple à utiliser, compréhensible pour l’utilisateur en un clin d’oeil. Un bon webdesigner comprend que l’internaute ne consomme pas une page web comme il lit un roman, mais comme il lit un magazine. L’internaute “scan” la page web à la recherche des informations qui sont pertinentes à ses yeux. Si le webdesign ne prend pas ça en compte, même si le site est beau, son contenu n’intéressera pas les visiteurs, trop impatients. Ils partiront alors pour ne jamais revenir.

Résumons : le design d’un site web est en charge de donner une bonne image à une entreprise, de mettre les nouveaux clients en confiance, de s’assurer que l’expérience soit parfaite sur tous les appareils, et de structurer le contenu du site pour qu’il soit très simple à scanner. Mais au moins il n’a rien à voir avec son référencement, pas vrai ?

Faux.

Le design et la visibilité

Tous les facteurs cités précédemment ont un liens avec l’expérience utilisateur. Ils affectent donc tous les facteurs de référencement liés à l’expérience utilisateur, comme par exemple le taux de rebond. Illustrons.

Si Google s’aperçoit que 99% des gens qui cliquent sur votre résultat pour “Plombier Paris” quittent votre site immédiatement (taux de rebond de 99%) alors il comprend que vous n’êtes pas un résultat qui plaît, et il vous sort du classement.

De même, Google ne veut pas mettre en avant des sites mal optimisés pour mobiles, ou des sites lents, ou encore des sites mal structurés. Tous ces points sont liés directement au design du site.

Concluons : non seulement le design du site est important pour l’image d’une entreprise et l’expérience des utilisateurs, mais il l’est aussi pour sa visibilité sur les moteurs de recherches. C’est pourquoi il est intéressant de travailler avec un expert webdesigner et consultant en référencement organique, qui comprendra le lien étroit entre les deux thèmes lors du développement du site.